Confiance en soi

Coaching : 5 actions pour améliorer sa confiance en soi

Ce n’est pas en restant assis dans ton canapé que tu pourras améliorer ta confiance ! Si tu lis ces lignes, c’est que tu t’es décidé à faire quelque chose .

BRAVO 👏

Bravo, parce que c’est grâce à l’action que tu vas réussir.

action

L’ACTION :

L’action c’est le fait d’agir. Agir c’est prendre en main sa vie et décider de se lancer. L’action amène la personne à s’impliquer.

Se forcer un peu à l’action amènera toujours une réaction de la part de l’entourage.

Pour faire face à sa timidité ou à un manque de confiance en soi, l’action va prendre tout son sens et être le levier du changement.

On décide de devenir l’acteur de sa propre vie plutôt que son spectateur.

Maintenant on passe à l’action justement. Prends une feuille de papier et un stylo. C’est parti :

COACHING :

1 La conscience de soi

Prendre conscience de ce que l’on est (de soi) des points que l’on veut améliorer chez soi c’est un des points de l’intelligence émotionnelle (je vous ferai bientôt un article dessus 😁). C’est déjà un premier pas vers une possible action. On a conscience de ce que l’on est. Objectivement sans jugement. Comme on pourrait dire : “je suis blond(e), je suis brun(e), grand(e) petit(e) etc”.

 Identifie dans quel domaine tu veux gagner en confiance ? 

Note-le sur ton papier, ça peut être dans une situation particulière que tu vis actuellement, par exemple un nouveau job. Ou alors dans tes relations avec les autres ? Précise bien la situation.

Si je prends l’exemple du nouveau job : Je vais commencer ce nouvel emploi dans un mois, je sais qu’il y a une équipe de 20 personnes que je ne connais pas. Je n’aime pas ces situations car c’est l’inconnu et j’ai peur de paraitre illégitime (ou de ne pas être à la hauteur) ou bien de ne pas réussir à tisser des liens et que je sois catalogué(e) …

J’aimerais réussir à être détendu(e) pour pouvoir commencer ce nouveau travail sereinement et montrer le meilleur de moi-même alors que si je suis stressé(e) par le manque de confiance en moi, je risque de faire des erreurs, de ne pas répondre aux questions comme il faudrait, d’être maladroit(e).

Dans l’idéal il faudrait que j’arrive à montrer mes vraies valeurs professionnelles dès le premier jour. 

Voilà tu vois l’idée, c’est vraiment de décrire le plus précisément possible la situation, et ce que tu aimerais améliorer.

2 Le but

La deuxième étape : Je veux atteindre cet objectif ➡️je veux être serein(e) quand je m’adresse à un groupe de personnes que je ne connais pas. Je ne veux plus trembler, avoir les mains moites, rougir etc.

 Note à quoi tu verras que tu as gagné en confiance, quels seront les changements qui te feront dire qu’il y a des progrès ?

Quand tu imagines ce à quoi tu veux arriver :  être détendu(e)  et pourvoir montrer mes vraies valeurs professionnelles dès le premier jour… décris les changements concrets que tu pourras observer et qui te feront dire que c’est mieux.

Exemple :  Je saurai que c’est mieux car je n’aurai pas le cœur qui bat à 100 000 à l’heure quand j’arriverai dans ma nouvelle boite. Je n’aurai pas les mains moites, et je me sentirai serein(e).

3 Les points d’appui

Il y a obligatoirement des moments dans ta vie où ce genre de situation s’est bien passé. Ou bien, au moins où ça a été “moins pire”. Pour simplifier, on va chercher nos points forts qui vont nous aider dans les grands moments de solitude 😄.

 En pensant aux situations où tu manques de confiance, écris toutes les fois où finalement, ça s’est plutôt bien passé.

  • Comment ça s’est passé
  • Qu’est-ce que tu as ressenti ?
  • Qu’est ce qui fait que ça s’est bien passé ? 

4 Le plongeon

“Quand faut y aller, faut y aller”. On visualise, on se prépare mentalement, sans pression, on se donne une date. Mettre une échéance c’est se préparer à agir. Ainsi on évite la procrastination et les fausses excuses. Pas de “je suis pas prêt”, “je le sens pas”, “je peux pas j’ai piscine”.

 Lance toi !

Définis 5 actions qui vont te permettre de progresser. Décris-les. En face de chaque action, mets une date.

Exemple : Je vais oser insister à la boulangerie jusqu’à qu’elle me donne la baguette avec la bonne cuisson. Je fais ça demain. 🤨

Si vraiment c’est compliqué, tu peux t’imaginer jouer un rôle (comme un jeu d’enfant : on va dire que tu es la personne la plus sure du monde qui va acheter une baguette de pain).

5 Les résultats

Une fois qu’on est passé à l’action on va pouvoir décortiquer les résultats.

Ce résultat : c’est L’EXPERIENCE.

 Note les résultats. 

Quels sont les changements que tu as pu constater ? Il est très important de bien prendre conscience de ces changements, même minimes. Ce sont eux qui vont former ton expérience, l’expérience sur laquelle tu pourras t’appuyer ensuite pour que ça aille de mieux en mieux. Donc tu notes bien :

  • ce que tu as mis en place et qui  a marché. (exemple : avant d’arriver au boulot j’écoute ma musique préférée et ça me mets une pêche d’enfer) ou bien, quand j’arrive dans la salle de réunion j’affiche mon plus grand sourire et depuis que je fais ça, les gens viennent vers moi.
  • les réactions des autres.
  • Les sensations que tu as pu ressentir (exemple : premier jour très peur, deuxième jour: un peu moins …)
  • Les petits détails qui t’ont aidé (exemple : quand je porte ce pantalon avec cette veste, je me sens plus sur(e) de moi et j’ose plus.)

Ce coaching à faire soi-même et c’est déjà un premier pas. Si tu veux aller plus loin, envoie moi un message via la page de Contact.😉

LA PEUR 

Attention ⚠️ : Je voudrais préciser une chose importante. Malgré tous les efforts et tous les progrès que tu vas faire, la peur d’une échéance sera toujours là.

Tu vas me dire : “Mais moi je ne voulais plus avoir peur !”

LA bonne nouvelle : c’est que c’est normal de ressentir de la peur, du trac. C’est une émotion qui est même utile (article sur la peur à venir).

Et que l’on peut l’apprivoiser :

  • Prendre conscience de sa peur,
  • S’appuyer sur ses points forts (que vous aurez définis grâce aux exercices ci-dessus)
  • Définir si la peur est “légitime” ou pas
  • Relativiser
  • Continuer à expérimenter.

Si tu arrives en bas de cet article c’est qu’il t’a plu 😊. Alors dis le moi en commentaire, ajoute un like et suis moi sur les réseaux sociaux. Merci 🙏 .

 

 

Partager l'article

1 réflexion sur “Coaching : 5 actions pour améliorer sa confiance en soi”

  1. Ping : L'estime de soi - ygo coaching

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *