femme qui sourit et qui ecarte les bras

Comment être plus positif : 3 exercices simples

Ça nous arrive à tous de râler, de pester, et finalement d’être très négatifs. De voir le mauvais côté des choses en premier. La vie ne nous semble pas rose du tout et c’est plutôt le noir qu’on broie, et cela devient difficile d’être plus positifs.

Comment engager le changement vers une vision plus positive de notre vie, malgré la crise sanitaire, malgré les échecs, malgré ce qui peut nous arriver de pire. Qu’on soit plutôt de nature pessimiste, ou qu’on soit déprimé, hyper- sensibles, susceptibles ?

Qu’est ce qui fait qu’on perd notre optimisme ?

Imaginez que vous avez une sorte de réservoir d’optimisme. Chaque personne a un réservoir plus ou moins grand. Adapté à qui il est et ce qu’il a vécu, ainsi que son éducation.

Donc vous avez votre réservoir bien rempli d’ondes positives. Et puis, quand il vous arrive des choses négatives, cela pompe un peu votre réservoir. Pour peu que vous ayez mal dormi, votre réservoir va aussi se vider plus vite.

Au fur et à mesure ces petits accrocs du quotidien vont aller entamer votre carburant, et bien sûr plus vous vivez mal les choses, plus il vous arrive des choses négatives.

Chaque personne n’est pas égale par rapport au réservoir. Mais ça on s’en fiche un peu. Ce qui vous intéresse là, vous lecteur, c’est de savoir comment éviter la fuite de positivité de votre propre réservoir, et aussi comment bien le remplir. Où trouver du ravitaillement pour être plus positif.

Pourquoi être plus positif ?

Avant toute chose, y a-t-il un vrai intérêt à être plus positif ? A moins d’être un peu maso, je pense que tout le monde préfère se sentir joyeux et léger, plutôt que ruminant et déprimé. Quand on broie du noir, rien ne va, et on l’a vu dans la loi de l’attraction, on attire ce qu’on pense. Donc si on pense du négatif, rien de bon ne risque de nous arriver. C’est même tout le contraire.

Être positif et optimiste, voir le bon côté des choses nous permet de mettre un peu de côté nos soucis. Qui seront toujours là, bien sûr, mais à quoi bon les ressasser tout le temps ? Est-ce que le fait d’être négatif va mieux régler nos problèmes ?

On est d’accord, pas du tout.

Donc vive la légèreté, même dans les cas grave, on peut toujours essayer de trouver un peu d’optimisme.  Ne serait-ce qu’en se disant que ça ne peut pas être pire.

Comment être plus positif et le rester ?

Je vous propose 3 exercices simples à appliquer pour petit à petit au fil des jours, redonner le sourire à votre miroir ! Ils vous serviront à remplir votre réservoir d’optimisme régulièrement et à ne pas tomber en panne sèche.

Essayez de faire ces exercices sur 3 semaines pour pouvoir les intégrer comme une habitude, et commencer à en voir les résultats. Même si cela vous remue un peu.

C’est parti

1er exercice

carnet et crayon

Vous allez vous procurer un joli petit carnet. Tous les soirs, avant de vous coucher, vous allez noter LE point positif de votre journée.

  • Il y en a plusieurs : parfait, notez les tous, mais quand même, notez le plus positif en premier.
  • Vous n’en trouvez pas. Si décidément vous avez passé une journée de M… : Notez la chose la moins pire de la journée, la plus positive possible.

Dans tous les cas, impossible de s’endormir sans avoir noté quelque chose. N’oubliez pas que le bonheur est souvent dans les petites choses de la vie. Et savoir les reconnaître remplira votre réservoir de positif.

Et juste avant de fermer les yeux, imaginez votre journée du lendemain comme plus positive que celle qui vient de passer. Pas besoin de l’anticiper, mais juste, envisagez-la positivement.

2ème exercice

J’aime beaucoup cette citation qui a été attribuée à Marc Aurèle :

Donne-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne peux pas changer, le courage de changer celles que je peux changer et la sagesse de distinguer les premières des secondes.

Marc Aurèle

S’emporter, ou gâcher sa journée pour des choses que nous ne maîtrisons pas est une perte de temps, d’énergie. Un vrai gâchage de vie.

Se disputer sans cesse, prendre toujours tout ce qu’on nous dit pour argent comptant et du coup être sans cesse tendus, stressés, à bout de nerfs, bref négatifs.

Bien sûr que vous pouvez être déçus, mais si vous n’y pouvez rien à quoi bon laisser ces choses agir sur votre moral ? Adaptez-vous et apprenez à y voir quand même du positif.

En revanche ayez le courage de changer ce qui peut l’être. Parce que finalement, n’est-ce pas un peu votre responsabilité d’être plus heureux et de sourire ?

Le deuxième exercice consiste donc à faire une sorte de Scann. Vous allez passer à l’imagerie votre vie actuelle et ce qui vous empêche d’être plus positif. Sans jugement. Juste en constatant.

Et cet exercice-là est difficile à faire. Ce n’est pas simple d’être son propre juge (même si je viens de vous dire sans jugement, parce que c’est très difficile de constater des dysfonctionnements chez soi sans les juger.) Mais essayez, après tout, personne n’est parfait n’est-ce pas ?

Vous pouvez noter sur un carnet tout ce que vous allez constater.

Une fois que tout est noté, reprenez chaque item, et voyez si vous pouvez avoir une action dessus.

Je vais vous prendre 2 exemples.

1 léger :

Mes vacances sont annulées à cause du confinement. J’en avais besoin, et je les attendais, c’est ce qui me faisait tenir tous les jours.

Je n’ai aucun moyen d’action sur ça. Je suis dégoutée, déçue. Mais ce sur quoi j’ai une action c’est la façon dont je vais prendre les choses, une fois la première impression passée : mais je sais que je pourrai partir plus tard. Et qui c’est peut-être valait-il mieux que je reste chez moi cette semaine-là, sinon j’aurais eu un accident ? C’est pas grave, je vais en profiter pour lire des livres qui me font plaisir et faire des balades autour de chez moi.

2 moins léger.

J’ai un cancer. J’ai peur je vais mourir. Je vais perdre mes cheveux. Je vais être épuisée. J’ai choisi cet exemple, parce que c’est facile de dire d’être plus positif quand tout va bien. Là où c’est vraiment difficile, c’est quand on a dans notre vie des coups durs comme ça par exemple.

Pour éviter de vider complètement le réservoir d’optimisme, surtout que c’est là qu’on en a le plus besoin bien sûr.

Regarder des films, des séries qui donnent la patate. Se projeter dans l’après maladie : s’imaginer ce qu’on fera quand on en sortira.

Se donner le droit de craquer aussi. S’entourer de personnes qui sont ultra positives et qui vous insufflent une grande énergie. Et profiter de tous les petits instants qui font sourire.

Donc là clairement, vous n’avez pas de baguette magique pour effacer le cancer.

En revanche, vous avez le courage en vous d’aller chercher le moins pire, et de saisir les opportunités d’aller mieux, de positiver (voir vidéo).

Donc si vous cernez des choses sur lesquelles vous avez moyen d’agir. Changez ! qu’attendez-vous ? N’ayez pas peur de changer ce qui ne vous plait pas dans votre vie. Parce que c’est juste l’inconnu qui fait peur, et sous ce prétexte-là malheureusement, il y a tellement de personnes qui restent dans des situations vraiment horribles. Donc commencez le changement maintenant.

C’est dur. Oui, mais vous serez tellement fiers (es) de vous une fois que vous l’aurez entamé ce changement.

3 ème exercice

Chouchoutez-vous. Vous allez selon vos moyens vous faire plaisir. Prendre du temps pour vous. Pendant ces 3 semaines de tests et d’exercices, tous les jours vous allez trouver quelque chose, ou un moment pour vous chouchouter.

Quelques exemples :

  • Aller au cinéma (non, je plaisante).
  • Faites-vous un masque (oui, oui, vous aussi messieurs)
  • Demandez à votre fils/fille/conjoint/ conjointe un massage des pieds (à charge de revanche)
  • Posez un jour de congés dans la semaine pour aller faire une grande balade dans un endroit très joli ou que vous appréciez.
  • Prenez un bain.
  • Testez un sport que vous ne connaissez pas.
  • Préparez-vous un bon petit déjeuner
  • Organisez une séance de danse dans votre salon,
  • Ou bien un concours de rire
filles qui dansent dans un salon

Bref faites quelque chose qui vous fera sourire, rire, plaisir. Cultivez votre insouciance.

Et évidemment, traitez-vous avec bienveillance. Cela peut aussi faire partie de l’exercice pour se faire plaisir. Apprenez à vous respecter pour être plus positif, ne pas s’oublier.

Chouchoutez vos proches.

En leur amenant de la bonne humeur et de l’optimisme cela remplira aussi votre réservoir à positivité.

Faire rire, faire plaisir c’est un partage et bien souvent le rire et les sourires sont communicatifs. Donc allez-y sans restriction. Et n’oubliez pas la loi de l’attraction plus vous serez positifs, plus vous attirerez de choses favorables, d’opportunités, de joies aussi.

Conseil bonus pour être plus positif :

Pour avoir la pêche, une bonne humeur et être plus optimiste, pensez à avoir un sommeil suffisant et de bonne qualité. Hydratez-vous. Mangez correctement, et bougez !

Pour conclure

Vous êtes prêts à relever ce challenge de 3 semaines pour être un peu plus positifs chaque jour ?

Si vous doutez encore un peu, Testez-le, finalement vous ne risquez pas grand-chose ?

Merci d’avoir lu cet article, partagez le à quelqu’un qui a besoin de remplir son réservoir d’optimisme.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *