attirer l'argent

croyances et argent : 3 astuces pour assumer ses tarifs

Personne ne va acheter mon produit à ce prix là !

Combien je peux vendre ma formation ?

Ce sont des questions que vous vous posez souvent?  Le fait de fixer vos tarifs, et puis de les assumer vous pose un problème? 

Vous n’êtes pas les seuls. Ce n’est pas facile au début de décider de la valeur de son offre, et de répondre aux objections des prospects face aux tarifs.

Je vous propose cette vidéo dans laquelle je vous donne 3 astuces pour assumer les tarifs de vos offres.

Argent et tabous

En France il est tabou de parler d’argent. Personne ne sait combien gagne son voisin, et personne n’a envie de parler du montant de son salaire.

Ce qui n’est pas forcément le cas dans d’autres pays, mais chacun son tabou.

Quand l’opinion de chacun, la croyance de tout un pays sur l’argent est forte, il est normal d’en ressentir les effets quand nous, entrepreneurs, nous avons à fixer un prix.

Et là dans cette opération il rentre tout un tas de paramètres plus ou moins conscients.

Bref, c’est pas simple.

D’ailleurs, si je vous dis :

« Quel est votre état d’esprit face à l’argent ? Quelles sont vos croyances face à l’argent?  »

Ce sont des questions (parmi beaucoup d’autres) qui sont intéressantes à se poser, pour commencer à prendre conscience de ses freins, de ses croyances limitantes face à l’argent.

Fixer ses tarifs et vendre ses produits

Pas facile de fixer ses tarifs, de les assumer et puis de les vendre.

On fixe ses tarifs en se basant sur plusieurs critères.

  • Le produit
  • le marché
  • nos charges
  • ce qu’on veut gagner
  • ce qu’on offre

(liste non exhaustive).

Et puis ensuite il va falloir vendre et faire face aux objections des prospects. Si une personne pense que votre produit/prestation est trop cher(e). Dites vous bien que ce n’est pas une attaque frontale. C’est lui qui trouve ça cher, mais cher par rapport à quoi? à qui ? Et à quel prix s’attendait il ?

Travailler son « money mindset »

Mais c’est quoi ça? C’est votre état d’esprit vis à vis de l’argent en général.

Vous pouvez avoir des blocages (parfois inconscients) qui vous empêchent de vendre.

Par exemple: Si vous pensez que demander de l’argent à un client pour régler son problème n’est pas éthique parce que « vous vous faites du fric sur son dos »

Et ça, typiquement, c’est une croyance limitante à travailler. Pourquoi? parce qu’elle vous empêche d’être serein(e) quand il s’agit de parler du prix de votre prestation. Et ça se ressent. Et ça vous empêche de vendre.

Le problème peut également venir d’un manque de confiance en soi. A ce sujet je vous invite à découvrir ma formation « GAGNER EN CONFIANCE PAS À PAS ET PASSER À L’ACTION ».

Et vous? vous en êtes où quand il s’agit de poser ses prix et de vendre?

Dites moi en commentaire si vous avez des freins vis à vis de l’argent et comment vous le vivez?

Partager l'article

4 réflexions sur “croyances et argent : 3 astuces pour assumer ses tarifs”

  1. Super article ! Je trouve que le money mindset n’est pas encore très développé en France car, comme tu le dis, l’argent est tabou ici. Mais pour moi, ça devrait être quelque chose qu’on apprend à l’école, pour rendre plus sain son rapport à l’argent par la suite en tant que professionnel 😉

    1. Ah oui, c’est vrai ca devrait faire partie des choses qu’on apprend à l’école (comme beaucoup d’autres d’ailleurs 😉) Merci pour ton commentaire Charlotte.

  2. C’est clair que la tarification est un excellent moyen de devoir faire une introspection. J’ai remarqué aussi que plus de côtois des personnes personnes avec un money mindset différent du mien et plus le mien évolue.

    1. C’est super intéressant ! En fait ça t’ouvre à d’autres façons de voir les choses? Tu pourrais nous donner un exemple? (je ne sais pas si tu verras ma question)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *