Croyances limitantes

LES CROYANCES LIMITANTES : COMMENT LES DÉMASQUER

L’autre jour, je suivais une formation en ligne, et l’exercice (très intéressant) était de noter ses croyances limitantes qui pouvaient nous empêcher d’avancer. Le lendemain, beaucoup de personnes ont rapporté ne pas avoir de croyances limitantes. C’est cette expérience qui m’a amenée à vous faire un article sur comment démasquer ses croyances limitantes. Parce qu’évidemment on en a tous !

LES CROYANCES LIMITANTES QU’EST-CE QUE C’EST

Les croyances limitantes sont des pensées que l’on considère comme vérité. Ce sont des idées que l’on peut avoir depuis l’enfance parce qu’une personne (parent, Professeur) nous l’a dit plusieurs fois, parce que ce sont des pensées que l’on a apprises, mais aussi parce qu’on l’entend depuis toujours. Cela peut être une pensée, une croyance que l’on tire d’une mauvaise expérience qui selon nous, se répétera. Cela devient un peu comme une superstition. Et on finit par se mettre des oeillères qui nous empêchent de voir au delà du cadre, d’imaginer autre chose.

Il y a tellement d’autres choses à voir en sortant du cadre… Photo Unsplash

Elles sont tellement ancrées dans notre esprit qu’elles deviennent une vérité.

Comment reconnaître les croyances limitantes.

Ce sont souvent de petites phrases toutes faites. Elles peuvent contenir « toujours », « jamais », « il faut » .

Ce sont des vérités pour vous, qui ne sont pas la vérité. Par exemple la mer est salée est une vérité pour tout le monde. Ce n’est pas une croyance.

Voici quelques exemples de croyances limitantes apprises soit par l’expérience, soit par l’éducation :

  • Je suis nul(le) en maths.
  • Je rate toujours tout ce que j’entreprends.
  • J’aimerais bien monter mon business, mais il y a beaucoup de concurrence, c’est très dur, je n’y arriverai jamais (ou jamais seul, ou jamais dans ces conditions).
  • Il faut choisir entre faire une carrière et avoir une vie de famille.

COMMENT SAVOIR SI ON A DES PENSÉES LIMITANTES

Comme je le disais plus haut, il est parfois difficile de se rendre compte de nos pensées limitantes, tellement nous sommes persuadés que c’est la vérité (vous allez me dire mais où est la vérité ?) 🤣 Certes. Chacun sa vérité, mais une vérité est censée être vraie pour tout le monde (on ne va pas ici philosopher sur la vérité ce n’est pas le but ).

chemin tout tracé.
Suivre un chemin tout tracé ?

Pour prendre conscience de nos croyances limitantes: Choisissez un contexte qui vous pose problème, qui vous empêche d’avancer, qui vous frustre. Quand vous y pensez, quelles sont les premières phrases qui vous viennent à l’esprit ? Notez-les.

Est-ce qu’elles contiennent les mots :

  • Jamais
  • Toujours 
  • Il faut que
  • On ne peut pas

Est-ce qu’elles vous empêchent d’avancer dans vos projets, objectifs ? Vous dites vous en y pensant « ah c’est comme ça, on n’y peut rien, c’est la vie ». Est-ce que vous connaissez d’autres personnes pour qui ces pensées ne sont pas des freins ? (Si la réponse à cette dernière question est “ah, oui ! mais lui ou elle, ce n’est pas pareil” : on y est presque !).

Bien sûr, on a des pensées des croyances, qui ne sont pas limitantes, c’est-à-dire qui ne nous empêchent pas d’avancer. Celles-ci, on va les garder.

Par exemple : « finalement, j’ai toujours de la chance dans la vie » voilà, ça, on va garder !!! 😊 🤣

QUEL INTÉRÊT CACHÉ A-T-ON AVEC CES CROYANCES LIMITANTES

Un intérêt à avoir des croyances qui nous empêchent d’avancer ? L’idée semble étrange n’est ce pas ? Mais oui, c’est souvent le cas. Rassurez-vous il y a des solutions.

Peur du changement

La peur du changement peut nous garder dans une croyance limitante qui nous rassure.

Je vous donne un exemple : Imaginons que vous êtes salarié (e) dans une entreprise assez importante qui vous donne des avantages intéressants et niveau salaire c’est très correct. Mais, car il y a un « mais » : vous vous ennuyez, vous avez fait le tour et vous rêvez de nouveauté, de changement, vous avez vraiment envie de vous lancer dans le toilettage pour chien (je dis vraiment ça au hasard). Mais vous savez bien que c’est trop dur, il y a trop de monde sur le marché et ça ne marchera jamais.

Voilà vos croyances limitantes. Et elles vous rassurent parce qu’elles donnent une RAISON à votre décision de ne rien changer, ou à procrastiner et de continuer à vous ennuyer. Vous voyez l’idée ?

Peur de l’échec

Les peurs
Les peurs…

Ce qui nous amène tout naturellement à cette fameuse peur de l’échec. Bien sûr tout lâcher et se lancer dans le toilettage pour chien est risqué et vous n’avez pas envie de vous planter. Normal. Du coup il est bien plus facile de se dire que cette idée est vouée à l’échec et que vous n’allez pas tomber dans ce piège et risquer de perdre ce fabuleux emploi où vous vous ennuyez ferme pour aller faire ce qui vous plaît vraiment. Tort, raison ? Peu importe, en tout cas là encore un bénéfice caché d’une croyance limitante : je vais échouer.

Peur d’être rejeté (e)

Parfois, il faut savoir dire non, et vous avez du mal à le faire, parce que vous vous dites peut être que si vous refusez une demande, on vous rejettera, ou on ne vous aimera plus.

Par exemple : Zoé, une collègue avec qui vous venez de créer un lien, vous demande de prendre un dossier qu’elle n’a pas le temps de faire. Mais vous non plus, vous n’avez pas le temps. Vous croulez sous le boulot. Vous dites oui quand même car vous avez peur qu’elle ne apprécie plus.

  • La croyance limitante dans cet exemple est : si je refuse, si je dis non, Zoé ne va plus m’apprécier.
  • Le bénéfice, l’intérêt caché de cette croyance est : de préserver la relation avec Zoé.

Zone de confort

Photo unsplash

La zone de confort c’est ce qu’on connaît, ce qu’on sait faire très bien, qu’on fait tous les jours, et où on est expert. Pour changer, il faut en sortir, on n’a pas vraiment le choix. Et lorsque nos peurs nous empêchent de sortir de cette zone pour agir, que ce soit pour un changement, ou pour tout autre chose, les croyances limitantes sont nos « alliées » pour y rester. Bien au chaud. Ne rien changer.

Exercice pour démasquer des croyances limitantes

Maintenant que vous cernez un peu mieux ce qu’est une croyance limitante, je vous invite à prendre un stylo, un cahier, une feuille ou ouvrir un fichier Word.

Vous êtes prêts ?

  1. Imaginez une situation dans laquelle vous vous sentez ralentis, ou bien vous n’arrivez pas à atteindre vos objectifs.
  2. Une fois que vous avez cette situation bien en tête, notez tout ce qui vous vient comme pensées. Les bonnes les mauvaises. Vos peurs.
  3. Trouvez les pensées limitantes
  4. En dessous de chaque pensée notez en quoi elle vous empêche d’avancer.
  5. Puis prenez un peu de recul et réfléchissez si c’est la vérité, ou si c’est votre vérité, votre limite. Est-ce vraiment justifié ?

Ce court exercice est efficace pour reconnaître une pensée limitante. Si toutefois vous avez du mal à les repérer, n’hésitez pas à me contacter : je peux vous accompagner pour faire ce travail et commencer à changer une pensée limitante en pensée positive et constructive.

Si cet article vous a plu, merci de le partager autour de vous, de le commenter (c’est tout en dessous).

Partager l'article

9 réflexions sur “LES CROYANCES LIMITANTES : COMMENT LES DÉMASQUER”

  1. Merci beaucoup pour cet article, il tombe à pic et il est très complet 🙂 J’ai hâte de tester l’exercice proposé pour pouvoir me libérer de certains freins. Bonne continuation, Sarah

  2. Merci beaucoup pour tes éclairages. J’entends de plus en plus parler de pensées limitantes à dépasser pour sortir de sa zone de confort. Mais comme tu l’expliques, elles sont bien cachées et un peu malignes ces pensées. Le fait d’identifier les « toujours » et les « jamais » dans nos discours est déjà une bonne piste de départ !
    Belle journée ✨

    1. Merci Lucie pour ton commentaire. Oui c’est une bonne piste. Et quand on arrive à les démasquer, c’est fou ce qu’on peut avancer 😊

  3. On peut vivre toute une vie sans se rendre compte qu’on a des croyances limitantes… heureusement qu’à notre époque on a maintenant un accès simple à toutes les connaissances dont on a besoin et se rendre compte que nous avons des croyances limitantes et aussi comment les surpasser!

    Merci pour cet article

    1. Et oui David et quand on arrive à mettre le doigts sur ces fameuses croyances c’est dingue ce qu’on avance 😉
      Je vais faire un article pour s’entrainer et à les eradiquer 🤣

  4. Article intéressant qui permet de se poser et de mettre en lumière ses croyances limitantes. L’exercice que tu proposes est bien pour découvrir ses propres croyances freinantes mais comment les travailler concrètement? En avoir conscience est un premier pas mais comment déprogrammer ces croyances?

    1. Merci Mélissa d’avoir posé la question 😊
      La suite va venir pour éradiquer ces croyances 🙄😁 .

  5. merci pur cette explication, prendre conscience de ses pensées limitantes est je trouve le plus difficile. J’ai pris conscience des miennes lors d’un coaching, alors j’encourage les personnes qui n’y voient pas clair et n’identifient aucune pensée limitante à se faire accompagner !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *