intuition féminine

Oser L’intuition pour faire un choix

Le plus important pour un scientifique n’est pas dans ses diplômes , ni dans le nombre de ses années d’études ni même son expérience mais tout simplement son intuition.

Albert Einstein

Quand on veut faire un choix, prendre une décision on peut :

  • Suivre son intuition
  • Se fier à son raisonnement

Lequel des 2 choisir ? On va voir comment oser l’intuition pour faire un choix.

Qu ‘est ce que l’intuition ?

Dans une prise de décision, on nous conseille parfois de suivre son intuition pour faire un choix, d’écouter sa petite voix ou bien de faire « comme on le sent ». Tous ces termes relatifs à l’intuition on les connaît et on les utilise mais qu’est-ce que c’est vraiment l’intuition et est-ce que tout le monde en a ? Et comment la développer ?

Définition

Selon le Larousse : « connaissance directe, immédiate de la vérité, sans recours au raisonnement, à l’expérience. »

Selon Fernand Gobet chercheur en psychologie et maitre international d’échecs on définit l’intuition comme la reconnaissance rapide et automatique de motifs ou de relations entre les éléments de notre environnement.

David Meyers professeur de Psychologie définit l’intuition comme notre capacité d’accès à un savoir direct offrant accès à une connaissance immédiate et sans réflexion.

Tout le monde est-il intuitif ?

En fait, plus ou moins. Tout le monde peut développer son intuition pour faire un choix. Dans son travail (expérience) dans sa vie privée. Et on va le voir, l’intuition demande un entrainement, surtout pour l’entendre, et ensuite pour faire la part des choses. Certaines personnes se ferment à leur intuition. Même s’ils peuvent la ressentir, ils l’enfouissent très vite pour que cette petite voix ne les perturbe pas. Par peur, ou parce que cela chamboulerait trop de choses chez eux, ou bien parce qu’ils ont des croyances limitantes (je dois, il faut que, on ne peut pas etc.) qui les empêchent de s’écouter et de suivre leur voie. Ou bien par manque de confiance en soi.

Intuition dans les choix de la vie de tous les jours

sortir son parapluie

Tous les jours, nous sommes amenés à faire des choix plus ou moins importants. Il y a des personnes qui utilisent beaucoup leurs intuitions. D’autres moins. Ou en tout cas, ne s’en rendent pas compte ou n’écoutent pas cette petit voie intérieure qui essaye de leur donner de bons conseils. Pourquoi certains, sans l’expliquer décident de changer de route un matin…. Et apprennent ensuite qu’il y a eu un accident sur le trajet qu’ils empruntent habituellement? Intuition, hasard, pressentiment? En tout cas, ce 6ème sens, assez mystérieux pour la plupart d’entre nous, peut se développer. Avant de voir comment faire pour développer son intuition pour faire un choix, allons voir dans quels domaines on la rencontre.

Intuition et choix dans notre vie professionnelle :

On parle d’intuition dans notre domaine de compétence (qui peut être également dans un domaine non professionnel) : cette intuition dans un domaine spécifique s’acquiert avec l’expérience. Elle ne serait pas transférable dans tous les domaines.

urgence

Exemples :

  • pour un commercial l’intuition sera utilisée en écoutant son client et en faisant des choix de propositions par rapport à ce qu’il va percevoir de ce client et à ce qu’il imagine que le client va être sensible.
  • Ou bien un médecin qui va avoir l’intuition d’une piste à explorer pour un malade un peu compliqué, ou un symptôme inexpliqué, et il va s’appuyer sur cette intuition pour aller explorer plus loin.

Ce type d’intuition est basée sur l’expérience, ce que l’on a acquit, et on est capable sans réfléchir de s’en servir, voire d’aller plus loin au delà de l’apprentissage en ayant des réponses sans réflexion.

Intuition et choix dans notre vie privée

Avec les autres, dans nos relations amoureuses, amicales familiales, ce n’est pas la même intuition que dans le domaine professionnel puisqu’il y a un côté « compétence », expertise dans le domaine professionnel.

On se rend compte que lorsqu’on écoute notre intuition on a l’impression de suivre un 6eme sens, de faire des choix ou prendre des décisions qui ne sont pas forcément fondées mais qui semblent alignées avec ce que l’on ressent. On n’arrive pas toujours à en donner une explication logique et cela mène une sorte de mystère. Pour autant ce 6ème sens s’appuie sur notre expérience, expériences de vie. Notre vécu positif ou négatif qui nourrit notre intuition. Mais pas seulement. Il y a des personnes qui ont ce 6ème sens (l’intuition) très développé, et qui, en s’en servant régulièrement arrivent à savoir ce que pensent les autres, ou peuvent anticiper des réactions. Tout cela a certes une face bien mystérieuse, mais on peut le considérer la reconnaissance d’un vécu mémorisé non consciemment.

Intuition d’expériences

Lorsqu’une solution s’impose à notre esprit sans y avoir vraiment réfléchi, un peu comme un instinct, c’est notre voix intérieure qui parle, notre intuition. Si on y réfléchit bien cette réponse que l’on sent juste, se base sur les acquis de notre existence, donc notre expérience. Sans même forcément que cela soit conscient. Si on reprend l’exemple du médecin, c’est parce qu’il a accumulé de l’expérience, de l’expertise, ou qu’il a déjà vu des cas semblables que son intuition va l’amener à diagnostiquer et à aller chercher une solution là où personne n’était allé. Il a enfoui des informations dans son cerveau qui vont ressortir au moment opportun. Il se sert de son intuition et de son expérience. S’il voit juste, cela alimentera encore son expérience.

Intuition et Émotions

Nos émotions peuvent cacher notre intuition. Elles peuvent nous empêcher de l’écouter, de l’entendre.

Par exemple :

  • on peut sentir au fond de soi qu’il faut qu’on change de vie c’est l’intuition mais le changement nous fait peur donc émotion négative qui jouera un rôle sur notre décision à enclencher un changement de vie Sauf si on adore le changement alors émotion positive qui nous poussera à changer.
  • Ou bien imaginons que l’on rencontre quelqu’un : on tombe amoureux(se) on ressent là des émotions positives. Malgré tout, notre intuition sent bien qu’il y a un problème. Mais on est tellement contents de ressentir des émotions positives qu’on n’écoute pas notre petite voix intérieure qui nous met en garde.

Comment faire ?

ressentir

Être conscient de ses émotions + et – nous aide à prendre des décisions équilibrées. Développer son intelligence émotionnelle, son empathie, sa conscience de soi. En mettant des mots sur ses émotions : « je suis énervé(e) qu’est ce qui me met dans cet état. Quelle émotion m’anime ? »

Se connecter à ce que l’on ressent. A nos pressentiments Sans les juger.

Comment développer son intuition ? Exercice pratique

Pour développer son intuition, faire parler sa petite voix intérieure, il faut s’exercer. Je vous propose ce petit exercice :

  • Installez-vous dans une pièce calme. Accordez-vous un moment où vous ne serez pas dérangé.
  • Prenez plusieurs grandes inspirations et expirations en vous concentrant sur votre respiration.
  • Détendez-vous. Si vous avez du mal à vous détendre, faites un scan corporel (envoyez chaque inspiration dans votre corps en détaillant tous les membres en partant des pieds jusqu’au sommet de la tête)
  • Puis tout en continuant à respirer tranquillement, amenez la question sur laquelle vous avez un choix à faire. Tranquillement.
  • Quelle est la première chose qui vous vient en tête ? la première image ? la première pensée ? Acceptez-la sans jugement.
  • Notez tout ce qui vous est venu. Notez les émotions ressenties, les sensations, ce à quoi cela vous fait penser.

Vous pouvez refaire l’exercice plus tard. Au début il peut être difficile de réussir à mettre des mots sur les sensations ressenties. Lâchez-vous, tentez d’en écrire le plus possible, même si ce ne sont que des mots dans un premier temps. Vous pouvez également écrire tout cela sous forme de mind map si c’est plus facile pour vous. Pour commencer je vous conseille de vous entrainer sur des sujets à faible enjeu.

Faire le tri entre choix intuitif et décision raisonnée

Attention, il faut quand même prendre du recul sur la prise de décision intuitive, et le choix rationnel et réfléchi. Selon les circonstances suivre sa boussole interne peut se révéler être une mauvaise idée. Surtout si on s’est trompé avec nos émotions du moment.

Il faut donc pouvoir différer certains choix (un; peu il ne s’agit pas de procrastiner) et faire le tri et la part des choses entre intuition et raison. Vous pouvez lire ici une archive sur l’intuition et la décision

« C’est avec la logique que nous prouvons et avec l’intuition que nous trouvons »

Henri Poincaré

J’espère que cet article vous a plu. Vous pouvez le partager sur les réseaux, ou par mail. cela m’aidera à faire connaître mon blog 😊. Et n’hésitez pas à me laisser des commentaire ci-dessous pour partager votre expérience de l’intuition. ⬇️

Partager l'article

4 réflexions sur “Oser L’intuition pour faire un choix”

  1. Merci beaucoup d’avoir fait un article sur cette belle thématique. Je cultive mon intuition chaque jour afin de faire des choix en adéquation avec le cœur 🙂 La lithothérapie et la méditation sont d’excellentes ressources pour la favoriser. Bonne continuation, Sarah

  2. merci Yseult pour cet article et l’exercice que tu proposes, nous avons trop souvent tendance à camoufler notre intuition ! s’entrainer, s’entrainer et se reconnecter à son intuition !

  3. Très belle réflexion. Personnellement je sais que les travaux de Carl Jung et du MBTI (en psychologie) considèrent que chaque être a une préférence naturelle soit pour la Sensation soit… pour l’Intuition. Moi je suis clairement un sensitif même j’essaie de travailler mon intuition difficilement.

  4. Ping : Prendre une décision difficile : 5 techniques percutantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *