Jugé par regard des autres

Comment se détacher définitivement du regard des autres: 5 astuces

Vous pouvez aussi voir cet article sous forme de vidéo sur Youtube

Qu’est ce qui fait qu’on n’arrive pas à se détacher du regard des autres ? Et comment ignorer le regard des autres et leur jugement ? Savez-vous que cela peut même être une phobie ? Et que cela s’appelle la blemophobie.

Quand on prend conscience qu’on est trop attaché à ce que pensent les autres de nous, on a très envie de savoir comment se libérer du regard des autres.

Cet article participe à l’évènement interblogueur du site Heureux coach Claire nous parle de Yoga et de comment s’aimer si on est en surpoids. Je vous conseille d’aller y jeter un oeil elle est pleine de peps. Vous pouvez notamment aller lire cet article.

Je vous donne 5 astuces pour se libérer de la peur de regard de l’autre, mais d’abord d’où vient cette peur de l’opinion d’autrui sur nous.

  • Envie d’être apprécié
  • Peur du jugement des autres, des moqueries
  • Déficit d’estime de soi et de confiance en soi
  • Peur d’être rejeté (e)
  • Éducation
  • Hypersensibilité
  • Hypersusceptibilité

Nous avons tous envie d’être aimés, appréciés, et subir des moqueries n’est jamais une partie de plaisir. Mais un ego un peu trop présent peut nous faire penser que tout tourne autour de nous et que nos moindres faits et gestes vont être observés à la loupe. Bien sûr il n’en n’est rien. On va voir, comment être moins sensible à la critique, oser faire les choses malgré la peur du regard des autres et finalement apprendre à s’en f…tre royalement.

Apprendre à se connaître pour se détacher du regard des autres.

Le B.A.-BA du détachement du jugement des autres est de se connaître, savoir qui on est sa singularité, sa personnalité, ses goûts, ainsi que ses valeurs. Ça peut paraître simple, mais quand on y pense vraiment, l’exercice est intéressant à faire.

Juge suprême
Le juge

Exercice : Savoir ce que l’on aime pour se détacher du regard des autres.

Si vous ne savez pas exactement ce que vous aimez, quelles sont les valeurs sur lesquelles vous êtes prêts à vous battre, pour les entrepreneurs, le message que vous voulez faire passer à vos clients, votre façon de penser, de travailler votre éthique :

  1. Prenez une feuille un document Word, bref quelque chose pour écrire et notez 5 de vos valeurs, les plus importantes.
  2. Ensuite, si par exemple, il vous arrive souvent de dire oui, alors que vous n’aimiez pas quelque chose, ou n’aviez pas envie de faire quelque chose : Notez tout ce que vous adorez faire, et ce que vraiment vous détestez.

Cet exercice simple, permet de faire un point sur ce que vous voulez vraiment et vous aidera à affirmer vos goûts et vos demandes.

Arrêter de vouloir plaire à tout le monde

On ne peut pas plaire à tout le monde. C’est un fait. Une fois qu’on l’a compris, pourquoi ne pas simplement se plaire à soi-même ? Si vous cherchez constamment l’approbation de tout le monde vous risquez de vous éparpiller et de perdre votre unicité. Alors que ce qui lorsqu’un concept plaît ou une offre de service ce n’est pas forcément le contenu mais la singularité de la personne qui la propose.

Se respecter et respecter l’avis des autres

Tout le monde peut donner son avis. La plupart du temps les gens sont bienveillants. Et plus vous croirez en la bienveillance des autres, plus il y en aura. À ce sujet je vous conseille la lecture de ce livre :

Les 4 accords Toltèques

Quand on vous demande votre avis, prenez l’habitude de répondre. Pas de « comme tu veux » ou « Ça m’est égal ». Non, on vous demande votre avis, donnez-le. Un avis constructif est toujours intéressant.

Si ce que vous faites vous plaît, c’est le plus important. Vous pouvez demander l’avis des autres, mais cela dans une vision de construction et pas de doute.

Développer sa confiance en soi permet de se détacher du regard des autres

Ah ! La confiance en soi ! C’est évidemment la clé pour se détacher de ce que pensent les autres de vos actions. Confiance en ce que l’on est capable d’entreprendre et en son pouvoir de réussite. Augmenter la confiance en soi c’est un travail de tous les jours. À ne pas négliger. Même quand vous commencez à voir les bénéfices du travail sur vous-même.

etre fier de soi
Etre conscient de ses réussites

Rebooster sa confiance en soi

Pour cela vous pouvez régulièrement noter vos réussites : se souvenir de l’état d’esprit dans lequel vous vous trouviez avant cette réussite et celui dans laquelle vous êtes une fois que vous savez que vous pouvez réussir.

Renoter tous vos points forts et sur lesquels vous pouvez vous appuyer quand c’est un peu compliqué. Vous pouvez lire ou relire l’article au sujet de la confiance en soi

Affirmer sa position et développer son estime de soi.

L’estime de soi basse, on l’a vu est une des raisons de la peur du regard des autres.

Selon ce site c’est la perception d’une personne de sa propre valeur. Avoir une bonne estime de soi est fondamental pour se détacher du regard des autres. Voici une liste (non exhaustive) de ce que cela implique :

  • Oser dire non ou stop.
  • M’accepter
  • M’aimer
  • Me donner le droit de décevoir ou d’échouer
  • Ne pas me rabaisser
  • Suivre mon chemin même si c’est seul(e)
  • Faire de mon mieux
  • Prendre la parole pour exprimer mon opinion
  • Être fier(e) de moi
  • Être capable d’autodérision
  • Ne pas me rabaisser si je ne suis pas satisfait (e) de moi
  • Penser à autre chose qu’à moi

Donc en bref pour développer l’estime de soi il faut développer l’amour de soi, en étant bienveillant avec soi, en sachant que l’on fait de son mieux et en acceptant de se planter. Apprendre à dire non quand il le faut. Et cela sans avoir peur de décevoir. Intégrer l’idée que l’on est important et prendre soin de nous en nous accordant des cadeaux, des plaisirs des moments rien qu’à nous pour pouvoir se ressourcer.

Lâcher prise et s’en f…tre pour se détacher du regard des autres

Et si on relativisait un peu ? On est tous auto centrés, et donc on a l’impression que nos moindres faits et gestes vont être jugés par un « juge suprême ».

Non mais STOP

Bouton stop
STOP

Et si tout le monde s’en foutait royalement ? Parce que votre voisin aussi est centré sur lui-même donc il a d’autres chats à fouetter que d’aller vous critiquer ou regarder ce que vous faites. Donc foncez !

“Quoi qu’il arrive n’en faites pas une affaire personnelle”

2ème accord Toltèque

J’aime beaucoup celui-ci (bon en fait je les aime tous) mais si on y réfléchit bien et qu’on essaye de se dire à la prochaine phrase ou au prochain regard qu’on pense être jugeant : ce n’est pas contre moi. Cette phrase ne m’est pas destinée. En effet on ne peut pas contrôler ni ce que pensent les autres, ni leurs actions. Alors, n’en faisons pas une affaire personnelle.

De plus pour ce qui est de la timidité, ou la peur de s’affirmer, il faut savoir que la plupart des gens ne verront même pas votre gêne, ni ne penseront comme vous, car le premier juge c’est soi-même et ce que l’on pense que les autres vont penser. Et c’est finalement nous qui nous mettons nos propres barrières.

Alors réfléchissons un instant, en essayant d’arrêter ce système de pensées, nous sommes tout à fait capables de mettre de côté cette peur du regard des autres et de s’en détacher. En se rappelant à chaque fois que notre esprit nous mène vers cette crainte « non je n’en fais pas une affaire personnelle ».

J’espère que cet article vous aura apporté des clés pour vous détacher du regard des autres. Dans tous les cas rappelez-vous que tout commence par un petit pas.

Photos Canva et Unsplash Bruce Mars

Partager l'article

14 réflexions sur “Comment se détacher définitivement du regard des autres: 5 astuces”

  1. Plein de bonnes idées et exercices, merci Yseult pour ton éclairage sur ce thème proposé 🙏comme toi j’adore les 4 accords toltèques et notamment celui qui dit « N’en faites pas une affaire personnelle » (aide beaucoup quand on est susceptible !)

  2. Oui, excellente approche, qui a touché ma fille qui écoutait à côté…
    de mon côté, j’apprends petit à petit à exprimer mes points de vue différent et à me faire respecter. les préparations des repas de noël sont excellent comme exercice ;)!

    1. Merci pour ton commentaire alice. C’est vrai que cela peut être utile aux enfants aussi. 😊 Et dis moi, en quoi les repas de Noël sont des moments pour cela ? C’est interessant …

  3. Ton article est génial et tes astuces sont très pertinentes mais c’est tellement difficile de réussir à se détacher complètement.

  4. Il me semble, qu’il est également important d’apprendre à percevoir toute critique simplement comme une information sur certaines de nos actions (que nous pourrons ensuite corriger ) et non comme une évaluation de nous-mêmes en tant qu’une personnalité. Si on arrive distinguer ces deux critères, il n’y aura aucune raison de craindre les regards et les jugements des autres.
    Merci pour cet article !

    1. Bonjour Bénédicte, avec plaisir 😊 c’est vrai qu’on a parfois besoin de piqûre de rappel 🤣

  5. Bonjour,
    Merci beaucoup pour ces explications.
    J’adore !
    Ce qui a changé ma vie : arrêter d’être auto-centrée et apprendre à lâcher prise (se foutre des critiques non constructives de personnes que je n’estime pas).
    Un des livres qui m’a le plus aidé est la lecture (en audio) : le pouvoir du moment présent.
    C’est devenu comme mon livre de chevet et quand je sens que je glisse je l’écoute ou alors… je lis des blogs inspirants et motivants comme celui-ci 🙂
    Au plaisir d’une prochaine lecture.

  6. Se détacher du regard des autres.. et ne pas se laisser rattraper 😁 se plaire à soi même avant tout et oser être d’où même sans penser au « qu’en dira t on » est un exercice difficile, mais tellement épanouissant !

    1. Merci pour ton commentaire, oui c’est vrai un exercice difficile à se rappeler tout au long de la vie 😉

  7. Ping : 5 astuces pour se détacher du regard des autres - Heureux coach

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *