Vaincre ses peurs pour avancer

Comment on fait pour vaincre ses peurs quand on a une certaine timidité, qu’on n’a pas envie d’aller sonner chez les gens, en porte à porte et qu’on est vendeuse de lingerie à domicile ?

Il faut croire que je devais me retrouver dans cette situation une seconde fois puisque cela m’était déjà arrivé plusieurs années auparavant, que ça avait été un bel échec et que j’avais complètement laissé tomber l’idée de vendre quoique ce soit en faisant du porte à porte.

Et puis il faut avouer que vendre de la lingerie fine c’est pas anodin quand même. Surtout quand on tombe sur un homme 🤣

Vous voulez savoir si j’ai réussi ?

Non seulement j’ai réussi, mais j’ai trouvé mes plus fidèles clientes comme ça et j’ai pu développer un réseau fourni de fans de lingerie. En 9 mois, je suis passée de vendeuse débutante à Animatrice de groupe.

Voilà ce que j’ai changé pour que ça marche.

Mais d’abord quels peuvent être les freins qui nous empêchent d’avancer ? (Dans ce cas) Liste non exhaustive :

  • La peur d’échouer
  • La peur de l’autre (comment vais-je être reçue ?)
  • La peur du regard des autres ? (Que vont-ils penser de moi ?)

Une fois qu’on a pu nommer ces peurs, elles peuvent plus facilement être minimisées. Car finalement, si on reprend chaque peur une à une :

La peur d’échouer :

ok, je ne vends rien, mais ce n’est pas GRAVE. Je peux juste proposer de repasser, ou bien de laisser mes coordonnées, si la personne est finalement intéressée. Donc ce n’est pas forcément un échec. Et puis il se peut que je ne vende pas car ce n’est pas le bon moment pour la personne, pas grave, je rebondis, je peux repasser ?

Quand je détricote les peurs, elles finissent par disparaître, puisque je n’ai plus d’argument. Et même si je ne vends rien de la journée, j’ai acquis de l’expérience, et je peux y retourner le lendemain en corrigeant le tir.

La peur de l’autre :

ou comment vais-je être reçue ? Ok c’est un peu stressant pour la première fois. Mais finalement, si on aborde les gens avec le sourire, il est très peu probable de se faire rembarrer à coups de balai. Ça ne m’est jamais arrivé. Et plus on sourit, mieux on est reçu. Donc : GO !

La peur du regard de l’autre :

Que va-t-on penser de moi ? Et bien juste que je suis courageuse ! N’attribuons pas des pensées aux autres qui ne sont que le reflet de nos propres peurs. Notre mental essaye de nous piéger en nous faisant peur. Il faut essayer de lui faire changer d’avis par des phrases positives : Je suis forte, je suis courageuse et je vais sonner à cette porte et tout va très bien se passer.

En fait, la peur dans ce cas est souvent la peur de se retrouver vulnérable. On s’expose, et comme notre mental préférerait rester bien tranquille, il met en route le processus de la peur pour nous empêcher d’avancer. C’est un peu une réaction archaïque qui n’a pas à nous embêter comme ça.

Alors bien sûr, c’est dur. C’est dur de prendre sur soi, et plutôt que de rester dans sa zone de confort, se bouger et entreprendre une action. Mais vraiment c’est souvent le premier pas le plus dur, et une fois qu’on l’a fait, le second arrive beaucoup plus facilement. Il y aura des jours où ce sera plus facile que d’autres. Selon son état du moment. Mais rien ne vous empêche d’être à l’écoute de vos sensations et de choisir les jours où l’on se sent le mieux pour les actions les plus difficiles.

Concrètement comment faire pour vaincre ses peurs

 

En reprenant l’exemple de la vente à domicile.

  1. Déterminer son objectif: Pourquoi je dois faire l’action : ici je dois aller vendre mes produits pour gagner ma vie, trouver de nouveaux clients.
  2. Lister toutes les peurs que je ressens : comme je l’ai fait plus haut. Et les détricoter : elles sont légitimes, puisque je les ressens, mais je les accepte et je sais aussi que j’imagine le pire.
  3. Je reprends toutes les peurs, et maintenant j’imagine le meilleur : les gens vont me recevoir seront contents que je vienne les voir et deviendront des clientes.
  4. Je détermine le jour où je passe à l’action : demain, aujourd’hui, dans 2 jours…. Attention toutefois à ne pas repousser la limite trop loin dans le temps. Une fois cette date déterminée, elle ne devra plus être modifiée.
  5. Visualiser l’action de la manière la plus positive qui soit. Imaginez comment vous serez habillé, ce que vous allez dire, le nombre de pièces que vous allez vendre etc… voir mon article sur la visualisation.
  6. Le jour J : Levez-vous suffisamment tôt avant l’événement. Préparez-vous avec attention. Écoutez une musique qui vous motive et vous donne la pêche.
  7. Si vous avez encore un peu peur voici mon truc qui marche super bien : Imaginez-vous ce soir quand vous serez revenu, et que vous aurez réussi votre challenge d’aller vendre votre lingerie. Vous serez super content de vous et vous pourrez fêter ça. Quoiqu’il arrive le temps passe de la même manière qu’on ait hâte d’un évènement ou qu’on le craigne c’est la même chose, donc GO
  8. Si le numéro 7 n’a pas d’influence sur vous voici un autre truc : Imaginez que vous êtes en train de jouer dans un film et que vous devez passer à l’action. Ce stratagème permet de dédramatiser.

Le bilan :

Revenez sur votre journée. Qu’est ce qui a bien marché ? qu’est-ce que vous pouvez améliorer ? Alors ces peurs ? Sont-elles toujours aussi présentes ?

Puis félicitez-vous du travail accompli.

Et après ?

Vous pouvez rester sur cette dynamique. Une fois l’action enclenchée, essayez de programmer les prochaines actions afin de ne pas retomber dans une zone de confort en se disant « cool, ça y est je l’ai fait, maintenant je peux arrêter ». Bien sûr c’est fatiguant. Émotionnellement, Physiquement, moralement. Gardez-vous des jours de repos pour mieux vous ressourcer et être encore plus prêts la fois prochaine.

 

Cet article participe au carnaval d’articles sur le thème « vaincre ses peurs pour avancer » organisé par le blog le Manager Ethique. J’ai bien aimé cet article : https://lemanagerethique.fr/comment-gerer-sa-peur-de-vexer-les-autres/

J’espère que cet article vous a plu. Suivez moi sur les réseaux sociaux pour avoir encore plus de contenu positif et engager le changement 😊. N’hésitez pas à me laisser vos commentaires c’est juste en dessous ⬇️. Merci .

Partager l'article

9 réflexions sur “Vaincre ses peurs pour avancer”

  1. 🙂 Excellent article, merci ! 👍
    Je fais aussi du porte-à-porte, comme toi, pendant plusieurs mois, mais pas avec de la lingerie. Cela m’a donné beaucoup d’expérience pour apprendre de vaincre mes peurs des autres, puis devenir l’une des meilleures commerciales dans une compagnie de thé.
    Je participe également à ce carnaval !
    C’est plaisir de tomber sur ton article ! 🍀

  2. On retrouve l’essentiel pour vaincre ses peurs !

    Personnellement je les apprivoises mais chacun sa manière de le dire ! 😉

    Bravo encore pour ton processus de gagnante.

    À bientôt

    Pierre

  3. On se pose souvent des limites par des aprioris sans fondement. Les fameuses croyances limitantes.

    Entièrement d’accord sur le fait de visualiser ce que l’on va faire pour déclencher la motivation et passer à l’action.

    Merci pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *